Confinement Nov. 2020 - Communiqué aux adhérents

Mesdames, Messieurs, Chers adhérents,

Le contexte particulier de l’épidémie du coronavirus que nous avons traversé et qui revient par une seconde vague a bouleversé la saison passée pour notre association.

Afin de passer le cap de cette crise inédite, maintenir le lien et soutenir nos sections et nos adhérents restent nos priorités.

Nous nous souviendrons longtemps de 2020, année du 120ème anniversaire que nous n’aurons pu fêter tel que nous l’avions envisagé.

A ce jour, le décret du 29 octobre 2020 nous impose de maintenir nos locaux fermés. La règle est la même pour les gymnases municipaux.

Aussi, toutes nos activités en présentiel sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Pour autant, dès la semaine prochaine, grâce à la mobilisation de nos bénévoles et salariés, nous serons en mesure de vous proposer des cours en ligne (une information plus précise vous parviendra à ce sujet).

Notre objectif est de maintenir le lien avec chacun d’entre vous et permettre au plus grand nombre de garder une activité physique.

Dans ce contexte, peut se poser de nouveau la question du remboursement partiel de la cotisation, aussi nous souhaitons évoquer le sujet en toute transparence.

  • L’adhésion à une association concerne un engagement sur un projet associatif et des actions programmées sur une année complète.
  • Les salaires doivent être maintenus pour ne pas précariser leurs situations. (Nous aurons recours à du chômage partiel mais le comité directeur a fait le choix de maintenir les salaires à 100%).  
  • Pour une très grande partie des adhérents, des cours en visio seront accessibles en ligne.
  • Les charges fixes de fonctionnement de l’association, entretien de la salle, eau, électricité, chauffage, amortissement du matériel, impôt foncier, assurances et autres doivent être assumées.
  • Le coût des licences et les droits d’engagement selon les compétitions seront à prendre, même si les fédérations ne font pas d’augmentation de tarifs et amènent quelques aides.

Dans ces conditions, nous ne serons pas en mesure d’opérer un remboursement car il y aurait un réel risque de mise en péril de notre activité.

Dans ce contexte bouleversé, nous appelons chacun à faire preuve de compréhension, de solidarité afin que demain nous puissions nous retrouver à nouveau pour partager nos passions.

Le Président,

Christian Babonneau